N’oubliez pas les pères !

N’oubliez pas les pères !

 

Une fois n’est pas coutume, en matière de fête, il semblerait que les hommes soient plus désavantagés que les femmes !!! En effet, sur internet de récents sondagesnous apprennent que 58% personnes interrogées envisagent d'offrir un cadeau de fête des pères alors que pour les mamans ils seraient presque 71% : alors, sexisme « à l’envers » ?

Pourtant à l’origine, c’est pour rendre hommage à son père qui avait élevé seul ses six enfants après la mort de son épouse que l’institutrice Sonora Smart Dodd, regrettant qu’il n’existe aucun jour dédié aux pères méritants, a eu l’idée d’instaurer cette fête aux Etats Unis le 19 juin 1910 !!!

Alors réparez donc cette injustice en ayant une petite (grande ?) attention particulière pour votre papa le 20 juin prochain.

Cependant pour éviter les cadeaux classiques, comme le briquet (promu par le fabricant qui a lancé cette fête sous sa forme commerciale en France en 1949) mais plus très recommandé en ces temps de lutte contre le tabagisme, les outils de bricolage (revenus en force paraît-il en 2020 suite au confinement) ou d’autres un peu improbables (un cendrier en pot de yahourts, une guillotine à saucisson, un rdv chez le coiffeur, un bleu de travail marron, un dérouleur de papier WC …)

Nous vous invitons à profiter de nos offres du mois pour lui ravir les papilles avec les deux vins que nous avons sélectionné : 

-          Un « modeste » appellation village : Santenay Blanc 2018 du Domaine Maurice Charleux & Fils à Dezize :peut-être moins connue en blanc qu’en rouge, cette appellation mérite d’être découverte : minérale et florale, l'appellation Santenay offre fraîcheur et vigueur et s’exprime de façon bouquetée sur des notes de fougère et de noisette.

-          Ou (et ?) un prestigieux 1er cru Auxey Duresses Les Grands Champs 2018 de chez Henri Latour et Fils : sonrubis vif garde le juste milieu, ni trop clair, ni trop sombre. Cet équilibre se poursuit au bouquet, en général riche en petits fruits noirs (cassis, mûre, myrtille) et en arômes floraux (pivoine). En bouche encore, d’un style fin et souple dès l’attaque, mesuré, charnu et très agréable.

Et si d’aventure vous voulez vraiment le gâter, allez donc voir du côté de nos offres d’abonnements : https://lacaveduchaignot.fr/fr/nos-abonnements/302-coffret-rouge.html

 Une sélection de coffrets (deux vins par mois) pour tous les goûts et tous les budgets.

Bonne fête à tous les papas !!!!