Vous aimez vous démarquer aux repas de famille et faire découvrir à vos proches toutes les subtilités des vins de Bourgogne ? Bien que les connaissances en vin s’acquièrent souvent sur le terrain ou en tant qu’amateur, il existe d’autres manières pour se perfectionner. Voici quelques conseils qui devraient vous aider à devenir un expert de la dégustation de vin à Dijon.

Parfaire sa culture oenologique

Si vous êtes originaires d’une région viticole, vous devez déjà avoir un petit aperçu du patrimoine oenologique de votre région. Cependant, il ne suffit pas seulement d’être un autochtone pour être un professionnel du vin.

Pour débuter votre apprentissage, vous devrez connaître les bases de l'oenologie. Pourquoi le vin est-il rouge/blanc/rosé ? Comment faut-il conserver le vin ? Faut-il aérer le vin avant de le servir ? Comment reconnaître la qualité d’un vin ? Voici toutes sortes de question qu’un néophyte peut se poser.

Livres dédiés à l’oenologie, sites internet, vous pourrez trouver facilement des réponses à vos questions de façon autodidacte.

Devenir incollable sur les mots de la vigne et du vin

Le lexique du vin est riche et complexe. Pour devenir un expert, il vous faudra apprendre la langue du vin et connaître le vocabulaire utile. Millésime, cépage, tanin, nerveux, charpenté... ces différents termes vous permettront de décrire parfaitement les traits de caractère et le corps de chaque vin.

Assister à des dégustations de vin à Dijon

Rien ne sert d’apprendre sans pratique. Rencontrer un vigneron, se rendre dans une cave ou encore dans des Cités de la Gastronomie et du Vin, vous pourrez facilement réserver une séance de dégustation de vin à Dijon.

Retrouvez d’ailleurs les dégustations de vin à Dijon de La Cave du Chaignot qui ont lieu dans leur cave. Plusieurs formules sont possibles si vous souhaitez tester une dégustation particulière ou sur-mesure.

Cela vous permettra de découvrir de nouveaux vins provenant de différentes régions afin de comprendre leurs spécificités et les saveurs de chaque cuvée. N’oubliez également pas de prendre des notes pour ne rien oublier et parfaire vos connaissances en viticulture.

Il est également de plus en plus commun de trouver des formations en oenologie afin de valider vos compétences et d’obtenir des diplômes certifiés dans le domaine.

Choisir le bon matériel et les bons plats

La dégustation de vin bourguignons ne s’improvise pas et le choix du verre est très important. Mais avant de commencer une dégustation de vin, il est préférable de verser le vin dans un décanteur ou de l’aérer grâce à une carafe pour une meilleure oxygénation.

De plus, le vin ne se déguste pas avec n’importe quel aliment. On privilégiera le vin blanc sec et nerveux avec des plateaux de fruits de mer, le fromage de chèvre et les poissons à chair fondante et le vin blanc moelleux avec les desserts. Quant à lui, le vin rouge léger pourra s’accorder avec du poisson ou avec de la charcuterie et le vin rouge charpenté avec les viandes rouges.

Découvrir la dégustation de vin de façon ludique

Désormais, vous pouvez même scanner l’étiquette de la bouteille à l’aide d’une application qui vous fournira des informations complémentaires sur le vin. Après la dégustation de vin, vous pourrez l’évaluer et découvrir des vins d’un même domaine.

Il existe également des abonnements à des box mensuels qui vous permettent de recevoir chaque mois une sélection de 2 ou 3 grands vins et des fiches dégustation. Une expérience oenologique originale pour en apprendre plus de façon ludique !